Terra Mater

Une terre sous l'autorité despotique d'un Empereur que nul n'a jamais vu...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Spéculations (Pv Edgar)

Aller en bas 
AuteurMessage
Minam Storm
Citoyen de l'Empire
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 30/07/2008
Age : 28

Carte de Citoyen
Race: Avarielle
Classe: Ensorceleuse
Bourse: 1 Ecu / 23 Florins

MessageSujet: Spéculations (Pv Edgar)   Jeu 31 Juil - 23:02

Le pas sautillant, Minam allait vendre ses nouvelles inventions à un meilleur prix que la veille.
Il lui restait plus qu'à trouver une place publique fréquentée ou un trottoir animé et le tour serait joué !
"L'Arche d'Argent", rien que le nom lui plaisait et elle pressentait que la journée ne serait pas perdue pour tout le monde...
De l'argent, beaucoup d'argent et avec ça, elle pourrait s'acheter sa chambre de bonne parce qu'elle en avait marre de se faire extorquer chaque mois la moitié de son modeste revenu par l'odieuse propriétaire.

Mme Friggh semblait aussi horrible que son nom et Minam ne l'appréciait pas tellement, surtout depuis qu'elle s'était mis en tête de chasser la moitié des locataires pour faire ses travaux à la noix.
Les bourgeois ne comprenaient pas ceux qui ne possédaient rien pour la simple raison que pour eux, la qualité d'une personne se voyait à la quantité de choses qu'elle possédait.
La jeune Avariel quant à elle, ne partageait pas cet avis et pour elle, c'était dans le travail que se révélait le coeur des gens...
L'air naïf, la gamine regardait autour d'elle avec curiosité, s'arrêtant parfois quelques instants devant le portail entrouvert d'une riche villa avec lac intégré.

Alors qu'elle se hissait sur la pointe des pieds pour tenter de mieux voir le fantastique manoir qui se cachait derrière une haie de bégonias, l'enfant perçut des bruits de pas qui descendaient l'avenue.
Aussitôt, Minam fit volte face et se remit en marche comme si de rien n'était.
Le type qui approchait en face ne paraissait pas richissime, passablement fortuné elle aurait dit mais cela valait le coups d'essayer quand même...
Muée par un instinct de vente irrépressible, Minam adressa un sourire timide au monsieur puis sortit de son sac un énorme rouleau de parchemin.


- Pardon Monsieur, loin de moi l'idée de vous déranger mais vous n'aurez pas une 'tite pièce ?

Sa voix se révélait étrangement fluette presque tremblotante pour une gamine qui paraissait aussi hardie au premier abord et elle ne le regardait pas dans les yeux, l'attitude fuyante.
Elle avait toujours autant de mal avec les grandes personnes, c'était phobique et quasiment incurable.
Finalement, elle avait laissé tomber l'idée de lui vendre l'un de ses objets enchantés.
Celui-là ne paraissait pas bien riche, pas assez à son goût alors elle ne tenait pas à lui refiler un truc dont le prix aurait pu être augmenté considérablement face à un nobliau.
Le travail méritait un salaire juste et elle ne faisait jamais labeur pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[PNJ]Edgar
Citoyen de l'Empire
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 28/07/2008

Carte de Citoyen
Race: Humain
Classe: Serviteur au palais
Bourse: /

MessageSujet: Re: Spéculations (Pv Edgar)   Jeu 31 Juil - 23:43

Un instant surpris par cette fragile voix de fillette, le jeune homme à qui l'Avariel s'était adressée regarda autour de lui d'un air perplexe, comme s'il cherchait du regard quelqu'un d'autre qui eût pu l'interpeller ainsi. Une gamine habillée d'une façon aussi dépareillée, dans la Ville Haute, c'était assez rare. Ici, on était dans la partie luxueuse de la cité, et les gens du peuple restaient généralement entre eux, dans la Ville Basse...

Cette petite fille qui levait vers lui un regard interrogateur jurait presque dans l'atmosphère élégante, raffinée de la Ville Haute. Ici, il n'y avait presque que des humains, car les races indigènes n'avaient que peu accès à une position sociale élevée, et il n'y avait bien que quelques princes ou chefs d'importantes tribus qui possédaient des résidences dans le coin.
Partagé entre l'hésitation (devait-il répondre à cette gamine si mignonne au risque qu'elle ne le décolle plus par la suite ?) et l'apitoiement (* pensées d'Edgar * La pauvre petite, elle doit mendier pour trouver sa nourriture...), il opta finalement pour une solution intermédiaire et sortit sa bourse pour en tirer quelques piécettes de bronze :

- Trois ducats, c'est tout ce que j'ai sur moi...

Il les déposa au creux de sa paume et sourit un peu maladroitement :

- Tu... Heu... Ton nom, c'est quoi ? Moi, c'est Edgar, et j'ai que 19 ans alors... M'appelle pas "monsieur" comme ça, ma petite...

Il se trompait lourdement en imaginant qu'elle était venue jusqu'ici pour mendier, mais il ne savait pas trop y faire avec les gamines, et même si il trouvait celle-ci mignonne et attendrissante, il n'en restait pas moins assez mal à l'aise. C'était une Avarielle, et avec ces petites ailes membraneuses elle ressemblait un peu à une fée comme dans les vieux contes pour enfants...

Il se baissa et posa un genou par terre pour mettre sa figure au niveau de la petite frimousse enfantine. Le large chapeau un peu bizarre qu'il portait sur la tête cachait entièrement ses cheveux, mais on pouvait voir qu'il avait un visage jeune aux traits plutôt agréables, un sourire charmant et de pétillants yeux verts. Il portait une chemise en lin toute simple, blanche comme le cocon d'un papillon, et un pantalon semblable à ceux que possédaient les serviteurs impériaux.

- Je travaille là-haut, sourit-il en désignant les hautes tours de la Citadelle qui dominaient entièrement la cité. Je viens de redescendre de la Garde Blanche, parce que j'étais de corvée pour apporter leur repas aux Guetteurs aujourd'hui... Et toi, qu'est-ce que tu viens faire ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minam Storm
Citoyen de l'Empire
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 30/07/2008
Age : 28

Carte de Citoyen
Race: Avarielle
Classe: Ensorceleuse
Bourse: 1 Ecu / 23 Florins

MessageSujet: Re: Spéculations (Pv Edgar)   Lun 11 Aoû - 22:46

Enhardie, Minam laissa ses craintes de côté et releva la tête pour observer l'inconnu.
Ce dernier lui semblait assez rigolo avec son grand chapeau et ses propos maladroits. Même s'il avait été effroyablement timide, jamais elle ne se serait moquée.
Parce qu'elle était comme ça avant...
Ce qui l'avait également frappée, c'était le fait qu'il soit si humble, vraiment gentil et surtout...
Lui ne s'était pas mis à pleurer comme les vieilles dames qu'elle avait croisées au marché...
Son visage songeur s'éclaira d'un sourire candide et tout en empochant les trois piécettes de cuivre, la gamine pensa qu'elle l'aimait bien le monsieur.
Si tôt après, elle avait saisi une grande plume d'oie et avait gratté sur le parchemin des chiffres minuscules à la suite d'une longue colonne qui paraissait interminable.
Minam enroula soigneusement le papier vieilli et reportant son attention sur le jeune homme, elle s'exclama allègrement :


- Merci beaucoup Monsieur !

A présent qu'elle se sentait en confiance, l'enfant ne pouvait pas s'arrêter de sourire mais très vite, un proche souvenir la fit sursauter, rappel de la conversation et elle porta sa main à sa bouche d'un air d'excuses.
Il ne voulait pas s'appeler Monsieur, cela il lui avait dit tantôt et elle avait malencontreusement oublié cette précision mais il fallait avouer qu'il était vieux, pour elle alors ce n'était pas vraiment évident...
La petite fille se sentait confuse et cherchait un moyen de rattraper sa bourde, lapsus qui s'était retourné indubitablement contre son auteur malaisée.
Soudain, une idée miraculeuse germa dans son esprit affairé et paniqué...
Aussitôt, elle repartit pour déclarer sans préambule :


Stop avec les "ma petite" et je promets que je t'appelle plus "monsieur" !

La mine joviale, elle paraissait étrangère au monde qui l'entourait et assistait sans mot dire au spectacle de la grande avenue qui défilait en contrebas.
Elle laissa son regard traîner le long des hautes façades d'ivoires et des jardins fleuris, agitant parfois mollement ses ailes beiges comme un oiselet chétif qui aurait peur de s'envoler.
Du bout des ses bottines usées, l'enfant Avariel joua avec un cailloux potelé avant de l'envoyer dans la faible pente où il ricocha plusieurs fois sur les pavés limpides.
L'endroit était vraiment parfait. Il n'y avait pas la moindre tare ou une quelconque erreur dans l'amoncellement de ce paysage raffiné.
Distraitement, Minam leva les yeux vers l'éblouissante Citadelle et s'y attarda comme pour sonder toute la grâce qui en émanait et admettre tout ce luxe qu'elle n'aurait jamais.


Ce que je fiche ici ? Dans l'Arche d'Argent ?

Quelle question tiens ! On ne lui avait jamais demandé cela.
La plupart des gens se moquait de ce qu'une gamine miséreuse comme elle pouvait faire de sa vie, tant qu'elle ne dérangeait pas la leur.
Du coup, Minam ne savait quoi répondre et elle se contenta de fixer ses pieds avec résignation.


Je travaille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[PNJ]Edgar
Citoyen de l'Empire
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 28/07/2008

Carte de Citoyen
Race: Humain
Classe: Serviteur au palais
Bourse: /

MessageSujet: Re: Spéculations (Pv Edgar)   Jeu 21 Aoû - 12:59

- Je vois, dis simplement le jeune homme, qui eut la délicatesse de ne pas lui demander en quoi, exactement, consistait ce "travail".

Il leva une main d'un geste négligent comme pour se la passer dans les cheveux, mais il arrêta son geste à mi-hauteur et laissa retomber son bras, embarrassé, comme s'il venait de se souvenir de la présence du chapeau. Il rougit légèrement, sourit et se releva un peu maladroitement. Il dominait la petite fille de plusieurs têtes, et elle était obligée de lever les yeux pour lui parler, mais rester accroupi comme ça n'était pas une position très confortable. Il avait déjà assez de soucis comme ça sans en plus vouloir y ajouter un mal de dos...

Il avait dû se retenir de pouffer en la voyant prendre tellement au sérieux sa demande de cesser de l'appeler d'un manière si formelle, et sitôt après lui avoir à nouveau dit "monsieur", elle avait tiré une tête telle qu'il avait peiné à transformer son éclat de rire en de fausses quintes de toux.

- Ca marche pour les "ma petite" ! Fit-il, une lueur amusée dans les yeux. Tu m'excusera, mais il n'y a pas beaucoup d'enfants à la Citadelle, alors...

Il haussa les épaules, comme si cette Citadelle qu'il évoquait était une chose tout à fait banale à laquelle chacun devait être habitué. Il en parlait comme un endroit quelconque, sans grand intérêt, et c'est pourquoi il ne put retenir un soupçon de surprise en apercevant le regard admiratif et émerveillé de la petite Avarielle. Lui, il la voyait tout les jours depuis des lustres, alors il devait bien être décalé par rapport au reste du monde...

- Elle est jolie, hein ?

Son regard revint sur les hautes tourelles de marbre, sur les arches de nacre et les balconnets dégoulinant de dentelle de pierre, et sur toutes ses courbures couleur d'écume qui miroitaient au soleil matinal comme une cascade laiteuse et scintillante. Avant d'être la résidence de l'Empereur, c'était le Palais du Roi de Corynge, et on racontait que même le palais de l'Impératrice Dorée de Vespur ne lui arrivait pas à la cheville en matière de beauté.

En plus, quiconque y était déjà entré connaissait la savante conception labyrinthique du bâtiment, et certains prétendaient qu'il existaient, en plus de la Salle du Trésor, une multitude de passages secrets, de pièces cachées, de cours intérieures et de jardins dissimulés dans les enceintes que même l'Empereur ne pouvait connaître parfaitement. Ainsi, on ignorait où les Anciens Rois avaient étés enterrés, et bien que d'innombrables recherches aient été entreprises, et une foultitude de moyens employés, leurs mausolées et les trésors qui y étaient contenus demeuraient inconnus des vivants...

- Le moment que je préfère, c'est quand je monte tout en haut de la Garde Blanche pour regarder le soleil se lever. C'est magnifique, vu de là-haut, c'est si grand qu'on peut même apercevoir la mer...

Il avait un air doux, légèrement rêveur, mais il se reprit soudain en se disant que ce n'était pas très convenable de parler de ça à cette fillette qui n'avait même sans doute jamais espérer d'entrer dans la luxueuse Citadelle.

Soudain, comme il songeait qu'il avait bien une heure ou deux à perdre et que cette petite était vraiment trop mimi, il proposa :

- Je vais aux Cuisines pour passer une commande de l'Intendant et pour prendre mon petit-déjeuner... Si tu n'as rien de particulier à faire, ça te dit de venir avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minam Storm
Citoyen de l'Empire
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 30/07/2008
Age : 28

Carte de Citoyen
Race: Avarielle
Classe: Ensorceleuse
Bourse: 1 Ecu / 23 Florins

MessageSujet: Re: Spéculations (Pv Edgar)   Sam 23 Aoû - 13:59

Alors qu'elle contemplait ses pieds, le jeune homme avait continué à parler et la gamine s'était retenue de lui demander s'il avait déjà vu des enfants.
En relevant la tête, elle avait pris soin d'effacer toute trace d'étonnement sur son visage, c'était malpoli lui avait-dit sa mère.
Silencieuse, Minam l'écoutait distraitement puis une lueur d'appréhension vint hanter son regard en se souvenant de son village.
A seulement 11 ans, elle ne pouvait pas espérer être considérée comme un être à part entière, ici autant que là-bas et en tant qu'enfant, elle avait encore moins de droits que de devoirs.
Alors, imitant sa vieille mère à la perfection, l'Avarielle rétorqua placidement :

- Je ne sais pas si... Une personne de ma condition ne devrait même pas daigner mettre, ne serait-ce qu'un pied dans cet endroit des hautes sphères !

Et comme sa mère le faisait souvent, elle secoua la tête avec lassitude pour bien montrer l'incongruité de la chose, à savoir qu'étant point une nantie, elle devait se contenter de ce qu'elle avait.
Minam soupira car le simple fait de penser à sa mère la fatiguait et elle n'était pas venue jusqu'ici pour se souvenir.
Il ne lui restait plus que 5 ans avant sa majorité et en attendant, elle se contenterait de vivre comme elle l'avait fait jusqu'à présent, en vendant ses inventions.
Ce n'était pas le meilleur job qui soit au monde mais ça lui permettait de gagner sa vie tout en s'amusant et même si elle était trop jeune pour espérer mieux, une fois majeure, ce ne serait plus pareil : elle pourrait faire ce qu'elle voudrait !
Comme l'enfant y croyait, son visage s'éclaira subitement et elle tapa dans ses mains.

Mais j'ai bien le droit d'y aller ! Qu'est-ce que je raconte ? Rien n'est impossible dans ce vaste monde !
Pas vrai m'sieur ?

La petite enchanteresse avait évidement des choses à faire mais tout l'argent du monde ne valait pas une visite dans les Cuisines de ces hauts-lieux ! Et puis, peut-être qu'avec de la chance, elle pourrait voir l'Intendant, les conseillers ou l'Empereur encore mieux !
Comme elle n'y connaissait strictement rien en politique, la petite fille se demandait même si l'Empereur avait des conseillers... Comme le disait sa mère, il valait mieux pour gérer les affaires de l'Empire et si ça n'avait pas été le cas, alors il n'aurait été qu'un despote, ce qui n'était pas rassurant à son sens...
Déployant ses ailes dorées, Minam s'éleva à quelques mètres du sol et étendit ses bras dans les méandres bleutés.
Aucun pied, il est vrai mais si elle y allait en volant, il n'y aurait aucun problème et sa mère n'était pas là plus là pour lui interdire quoi que ce soit...

Il ne se passa à peine trois secondes avant que l'Avarielle ne redescende pour marcher sur l'avenue pavée.
Ici, c'était plus normal de marcher et puis elle ne tenait pas tant que ça à se faire remarquer...
On lui avait déjà dit que la Cité était pleine de dangers et jamais elle ne l'avait cru mais là, c'était différent.
Elle allait pénétrer dans un monde totalement inconnu avec une foule de visages tous aussi étrangers et bizarrement, ça ne lui faisait presque pas peur. Au contraire, Minam avait l'intime conviction qu'elle allait s'éclater et qu'elle se ferait pleins d'amis ! Ou bien elle était en train de péter un plomb ou alors, tout devenait étrangement facile mais ça n'était pas normal.
A commencer par son interlocuteur : Edgar. C'est dingue, jamais elle n'aurait cru que des gens aussi gentils existaient sur terre !
Mais Minam n'était pas misanthrope, simplement paranoïaque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spéculations (Pv Edgar)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spéculations (Pv Edgar)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Est ce rydia et Edgar bénéficieront d'une évolution 5*
» Lesly Pean sur les élections,Haiti perd tout ce qu'il y a de beau et merveilleux
» Quel est le méchant le plus méchant de Disney? [Survivor]
» Edgar. Le seul lézard volant au MONDE.
» EDGAR ? he said if you dare come a little closer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Mater :: Corynge, le Continent Originel :: Ysmir la Rayonnante :: La Ville Haute :: L'Arche d'Argent-
Sauter vers: