Terra Mater

Une terre sous l'autorité despotique d'un Empereur que nul n'a jamais vu...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bestiaire de l'Empire [EN CONSTRUCTION]

Aller en bas 
AuteurMessage
Albérich Ier
Empereur despotique
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 25/07/2008

Carte de Citoyen
Race: Humain
Classe: Politicien
Bourse: Inépuisable

MessageSujet: Bestiaire de l'Empire [EN CONSTRUCTION]   Ven 1 Aoû - 12:54

Voici un bref aperçu du genre de créatures que vous pourrez rencontrer dans divers coins de l'Empire (en dehors des animaux errants habituels du genre loups, lions, crocodiles, serpents, etc...) :

Khyrats : De placides mammifères au regard bovin et à l'œil paisible. Se déplaçant souvent en troupeaux, ils ont l'allure de gros varans et ils abondent dans les plaines et sur les plateaux de faible altitude. Inoffensifs et herbivores, il sont souvent utilisés comme animaux de bâts ou de trait, voire parfois comme monture. Lents mais endurants, ils ont une chair savoureuse qui rappelle un peu le goût du bœuf et il n'est pas rare d'en voir affiché au menu dans les restaurants.


Oripaux : Bien qu'ils ressemblent de prime abord à un enchevêtrement de troncs noueux et de lierres sauvage, gare au voyageur qui vient s'y adosser car ils les saisissent de leurs doigts griffus pour les étrangler. Ces monstres assez courants dans les forêts de l'Empire bénéficient d'un camouflage parfait qui leur permet de se dissimuler dans leur milieux naturel pour attaquer les voyageurs égarés. Plutôt solitaires, ils agissent parfois à deux ou à trois et font preuve d'une faible intelligence.

Crapaux cornus :
bien que leur nom ne présage rien de bien effrayant, ces créatures visqueuses et répugnantes compte parmi les plus redoutables du royaume. Souvent dissimulés dans les marais ou dans les étangs, ils sont parfaitement à l'aise en milieux aquatique. En revanche, ils se montrent plus patauds sur la terre ferme, et il arrive parfois que des enfants ne les approchent de trop près en s'imaginant jouer avec une grosse bestiole inoffensive. Rusés, intelligents et perfides, ils ont un appétit insatiable et leur longue langue collante leur permet d'immobiliser leur proie avant de l'engloutir d'un seul coup de leur immense mâchoire extensible. Leur taille peut aller de celle d'un gros chien à celle d'un cheval, et ils exhalent une haleine répugnante qui n'est pas sans rappeler un cadavre en voie de décomposition.

Goulahan : Monstre décharné qui hurle souvent à la pleine lune, le goulahan se déplace en meute et use de son incroyable rapidité pour traquer ses proies dont il ôte ensuite soigneusement la peau avant de la manger. Aussi appelé "écorcheur" dans certaines régions, il communique avec ses congénères en entrechoquant ses immenses griffes effilées les unes contre les autres, émettant ainsi une série de sons métalliques qui peuvent varier en ton et en intensité. Traînant la plupart du temps dans les plaines, on en rencontre aussi parfois dans les forêts. Il est l'une des créatures à éviter le plus possible, et il est la seule à oser pénétrer directement dans les villages pour chercher sa nourriture quand il a faim.

Rhinotrompe : Ce petit rongeur de désert, souvent chassé pour sa fourrure ou pour être vendu comme animal de compagnie à des dames de la noblesse, a un aspect assez comique qui le rend très demandé par les dresseurs de cirque. Paresseux mais futé, il est capable d'apprendre des tours de base et de porter des messages à leur destinataire. Son long museau en forme de trompe lui sert à aspirer l'eau dans les cactus, et il se nourrit d'insectes et de larves des sables. Il est mignon, affectueux et il reste l'animal fétiche des enfants.

Ver des sables : Cet invertébré qui occupe les déserts naît généralement sous forme de larve de quelques centimètres de long, nourriture favorite des oiseaux et des rongeurs (surtout des Rhinotrompes). En grandissant, c'est lui qui se nourrit des mêmes rongeurs, car il peut alors atteindre une longueur de plus de trente mètres et un diamètre de cinq mètres. Sa large bouche garnie de dents pointues lui permet d'engloutir voracement ses proies, et il se déplace en rampant sous les dunes, ce qui permet aux guetteurs expérimentés de le repérer de loin grâce aux fines lignes de sables qu'il laisse dans son sillage. Sa chair est comestible mais a un goût très prononcé, et ses dents sont utilisées comme pointes de flèches ou comme ornements pour les parures tribales.

Harpagran : Ce rapace aux ailes immenses et aux yeux perçants niche dans les plus hautes montagnes de l'Empire, où il protège férocement ses œufs (recherchés à prix d'or par tout les marchands d'animaux). Adulte, son envergure peut atteindre les dix mètres et il est d'une taille suffisante pour enlever un poney. Il se nourrit de viande, principalement de moutons et de chèvres de montagne, et ses plumes servent à orner les chapeaux ou à faire l'empennage de flèches.

Heliotroglodyte : Ce champignon vénéneux aux vagues allures de vesse-de-loup ne pousse que dans les endroits fortement ensoleillés, bien qu'il lui faille un terreau fertile pour se développer. Il est donc absent dans les désert, mais présent en grande quantité dans les plaines et les cimetières, où des cadavres ont été enterrés. Pour cette raison, il a la réputation sinistre d'indiquer les endroits où des hommes sont morts en grande quantité. Sa chair est mangeable, à condition qu'on le débarrasse totalement de la poussière toxique dont sa couche extérieure est imprégnée. En été, quand il fait particulièrement chaud, ces champignons libèrent un épais nuage de poussière vénéneuse ressemblant à un brouillard grisâtre, et qui peut entraîner la mort par suffocation.


Les images sont à venir...

_________________
Ma fiche perso

* Unis sur Terre...*

"Tout ceux qui voient mon visage devront mourir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terramater.forums-actifs.com
 
Bestiaire de l'Empire [EN CONSTRUCTION]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flou de Preval irrite le Bresil pour la construction d'une centrale éléctrique
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Empire ork de Charadon
» Les maréchaux de l'empire Soult
» Le droit de construction et de réparation interdit !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Mater :: Prologue :: L'Almanach de l'Empire-
Sauter vers: